Au fil des siècles, l’on a toujours cherché de nouvelles façons de pouvoir se communiquer, s’échanger, se transmettre toutes nos connaissances acquises. Remarquez que plus on se partageait nos connaissances individuelles, et plus en avançait pour en trouver d’autres plus rapidement. Ce rythme de transmission a adopté une telle vitesse de croisière que l’on en est rendu maintenant à tout mettre sur internet, donc, tout y est accessible. On en est donc arrivé à un stade ou l’en dispense des cours sur la toile pour apprendre en e-learning.

apprendre en ligne

E-learning : le déroulement de son histoire ? 

Le sujet de la formation par correspondance ne date pas d’hier même si tous les indices que l’on constate actuellement nous mènent tous à cette conclusion. Ce qui nous a induits en erreur c’est le fait d’être convaincu que s’il n’y avait pas internet, il n’y aurait jamais eu de formation à distance. Pourtant, l’histoire de cette pratique débute depuis 3 siècles avant aujourd’hui. À cette époque l’on n’utilisait pas encore de moyens sophistiqués comme les téléphones portables ou les ordinateurs. C’était en 1728, quand l’américain Caleb Phillips proposa des cours de correspondance privées par l’intermédiaire de petites publications dans la Boston Gazette.

Au fil des années, le mode de transmission s’est peu à peu développé et a gagné d’autres continents que l’Amérique. En effet, d’autres personnes de nationalité différentes ont aussi développé ce concept. Ces derniers étaient britanniques, allemands, belges, français… Parmi ces nombreuses personnes, on peut citer d’illustres personnalités comme Isaac Pitman, Charles Toussaint, Gustav Langenscheidt ou même John Wilkinson. Mais, il ne faut pas non plus oublier la contribution d’institutions diverses que ce soit des établissements de l’enseignement ou d’autres secteurs d’activité : l’université de Londres, la Fondation de l’institut l’Avenir, la Chicago University, la Fondation d’Eyrolles en France, le gouvernement britannique, la Boston Gazette, les agences postales de différents pays, la station de radio NBC en Amérique, certaines télévisions américaines et n’oublions pas non plus l’internet.

Quand a-t-on vraiment eu besoin de la formation par correspondance ?   

Malgré que le concept de cours par correspondance existe déjà depuis 1728, l’intérêt grandissant pour la formation à distance ne s’est manifesté qu’en 1944 à la fin de la Deuxième Guerre mondiale. Les autorités françaises ont compris que pour assurer la continuité de l’enseignement bien que les ravages de la guerre soient encore présents dans les esprits et sur tout l’ensemble du pays, il fallait réviser le mode de transmission de la connaissance. L’on n’imposait donc plus aux élèves de se présenter à l’école pour pouvoir s’instruire. À la place, on leur proposait une formation diplomante par correspondance. Il leur était donc possible de décrocher des diplômes tout en restant chez eux. Ce qui était très pratique vu l’état du pays à cette époque tant sur le plan économique que social.

apprener à votre rythme

La révolution de l’e-learning a boosté le nombre d’apprenants

Aujourd’hui, l’on a encore plus que jamais besoin de ces formations à distance et les nouvelles technologies nous permettent de mieux faire parvenir ces connaissances jusqu’aux personnes qui sont désireuses d’apprendre. La nouvelle tendance de transmission des connaissances ne se limite plus maintenant au cadre de l’audiovisuel et des rubriques journalistiques. On parle maintenant d’enseignement numérique par l’intermédiaire d’internet qui est connu plus communément sous l’appellation de l’« e-learning ».

Share Your Thoughts

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *